« Une ligne de partage des eaux est la limite formant une ligne de démarcation, séparant des bassins hydrographiques adjacents et contigus ». Elle correspond à la frontière entre les versants du ruissellement de deux rivières. Les gouttes d’eau prennent, selon leur point d’impact, la direction d’un océan ou d’un autre. Dans les régions montagneuses, la ligne de partage passe par les crêtes où se rejoignent les dernières pentes de chaque bassin. Elle a souvent été un critère géopolitique important en vertu duquel des frontières ont été établies entre les pays.

La ligne de partage des eaux qui marque les pentes principales entre les différents océans ou mers d’un continent s’appelle la division continentale. C’est cette division entre les rivières européennes qui se déversent dans la mer Méditerranée d’une part et celles qui se jettent dans les océans Atlantique, Arctique et la mer Noire d’autre part, que nous avons décidé de suivre au mieux. Elle va de Tarifa, près du détroit de Gibraltar, notre point de départ en mai 2014, jusqu’aux environs d’Istanbul en Turquie. Il existe d’autres frontières invisibles en Europe, mais la Méditerranéenne proposait la logique et la variété recherchées.

L’idée nous est venue alors que nous souhaitions découvrir l’Europe par la ligne la plus naturelle et complète possible. Pratiquant tous les sports de montagne, cette ligne de crêtes nous est apparue comme une évidence. Le Continental Divide aux USA est un parcours très connu, alors que celui de l’Europe restait à tracer, découvrir et répertorier.

Il a fallu chercher cette ligne sur les cartes, puis réaliser des tracés virtuels au plus près, tenant compte de l’activité que nous pouvions choisir en fonction du relief et de nos périodes disponibles. Nous avons opté :

  • pour le VTT pour les élévations douces,
  • pour la randonnée alpine (randonnée avec passages glaciaires, escalades faciles ou via ferrata) en montagne
  • pour le ski de randonnée quand la période, la beauté hivernale des massifs et les infrastructures nous le permettaient

Il n’y a pas là de règles définitives, mais des choix personnels que chacun peut modifier à sa guise. La ligne a donc été tronçonnée en autant d’étapes que de voyages. Chaque point d’arrivée définit le départ du jour ou du voyage suivant. Il était également clair dans notre esprit que des moyens non motorisés seraient utilisés. Et nous nous en sommes tenus à ces principes !

Suivant les voyages, nous avons convié nos amis à nos aventures. Certains ont suivi, parfois en diminuant la difficulté par des VTT électriques ou des variantes pédestres. Qu’importe, le partage fut au rendez-vous. Certains ont profité de l’occasion pour faire du tourisme et nous aider dans la logistique complexe d’un tel pari. Qu’il fut agréable de trouver un véhicule à l’arrivée de l’étape pour nous transférer à un hébergement choisi !

Au rythme de 2 voyages par an minimum, nous avons avancé pas à pas, parfois dans le désordre, en découvrant, émerveillés, la splendeur de chaque étape. Nous avons privilégié la légèreté et le confort, en réservant les hébergements seulement 2 à 3 jours à l’avance. Parfois il a fallu adapter : modification de parcours, rallonge d’étapes, bivouacs, transferts pour rejoindre un hôtel, etc. C’est un des charmes de ce long et unique voyage sur les hauteurs de l’Europe.

D’autres informations sur les divisions continentales.

Itinéraire vélo tout terrain ou back pack proche de la division continentale nord-sud de l’Europe: European divide trail  dont le tracé Trace Komoot.

Le fameux US Continental divide trail avec le tracé historique et l’association qui gère Continental divide trail coalition . C’est la référence et le premier tracé répertorié qui suit la ligne de partage des eaux Atlantique – Pacifique à l’intérieur des Rocheuses de l’Alaska au sud de la Californie. Bon voyage!

 Autres grands sentiers européens.

De Thonon à Nice en passant par tous les grands cols sur le GR5, la classique Grande Traversée des Alpes.

Les fameux  Chemins de Compostelle qui traversent l’ensemble de l’Europe jusqu’à Saint Jacques de Compostelle en Gallice. Egalement des foules d’informations sur Les chemins de compostelle

Sur les traces de Louis Stevenson du Massif central aux Cévennes Chemin de Stevenson

Enfin il existe 75 000 km de sentier de Grande Randonnée GR en France, ce qui laisse du choix!  Les grandes itinérances françaises sont aussi regroupées sur le site Itinérances en France

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 512 Mo. You can upload: image, video, document, archive, other. Drop files here