Castille la mancha en vtt

De Jerez del Marquesado aux sources du Tage

Sierras oubliées où paissent biches et taureaux, meseta désertique de la Mancha, quelques villages reclus, voici la Castille.

12 jours

60 km/jour

1000 m dénivelé / jour

Au fil des jours

 

Au nord de la Sierra Nevada et de ses sommets enneigés, s’étendent des moutonnements sauvages, souvent grillés de soleil.  Nous avons poursuivi sur nos montures, plein nord, par des Sierras toutes plus inconnues les unes que les autres.  Ce que les photos ne disent pas : le temps incertain, les biches et les cerfs qui gambadent devant nos vélos, les fermes isolées, la cueillette des amandes, l’eau chaude des sources, les parilladas, les étendues colorées, oubliées, brûlées…et nos vtt qui tracent la route sans fin.

 

Des pistes et sentiers parfois éphémères nous ont guidé sur la Messeta de la Mancha, immense plateau rouge brun. Les éoliennes ont progressivement disparu avec le relief moins tourmenté, l’eau souvent aussi, mais quelques mirages nous ont laissé imaginer les moulins de Don Quijote. Quel plaisir de chevaucher ses platitudes, mouchetées d’arbustes et de replis assoiffés, à vive allure. Nos VTT ont tenu le long de ces 700 kilomètres, nous aussi !  Il a fallu parfois ramper pour passer une clôture ou se faire la courte échelle pour franchir un muret, et derrière un peu de mystères, un brin d’interdits. Nous avons vécu des petits hébergements, des hameaux isolés, des gargotes à l’ombre. Le tout oublié du tourisme, à tort.

Au bout de notre chemin, Cuenca et sa fiesta pleine de vie, sa population jeune et hétéroclite qui courre en rang serré devant un taurillon. Les anciens aux balcons, les mamies qui commentent, la nuit qui s’illumine, les chants, la sangria qui remplacent l’eau rare.

Et nous repartons avec Florence et Patrick, toujours en soutien inconditionnel. La Sierra reprend ses droits jusqu’au source du Tage dans un écrin inattendu de verdure. Le rêve réalisé continue.

  • Difficulté 70% 70%
  • Hébergement – Confort 80% 80%

Journée de repos parfaite à Cuenca où la fête battait son plein. Les plus téméraires jouant avec le taurin en liberté, les familles et les anciens aux balcons, des spectateurs juchés partout, jusque sur les gargotes de l’église.

Le point de vue de Frédéric

Détails du parcours

Ce parcours sud-nord en Castille La Mancha réussi en septembre,  cumule 700 km de chemin et plus de 12000 m de dénivelé en 12 jours (moyenne 60 km et 1000 m de dénivelé par jour).

J1 / J15   Jerez del Marquesado – Los Chipones
 55 km    1200 m
 Hôtel Cuevas de Zenete à Alcudia de Guadix (un peu loin de l’arrivée, mais original en chambre-grotte)

J2 / J16 Los Chipones – El Hijate
45 km    750 m
 Posada del Candil à Seron

J3 / J17  El Hijate – El Contador
 37 km     800 m
 La Casona de Don Bruno à El Contador

J4 / J18 El Contador – Puebla de Don Fadrique
53 km     800 m
 Hôtel Puertas de Andalucia à Puebla de Don Fadrique

J5 / J19 Puebla de Don Fadrique – Pontones
 53 km     1500 m
 Refugio del Segura à 8km de Pontones

J6 / J20 Pontones – Villaverde de Guadalimar
 65 km     1050 m
 Motel Las Salegas del Maguille

J7 / J21 Villaverde de Guadalimar – El Ballestero
 75 km     1600 m
 Hostal Rivera à El Ballestero

J8 / J22 El Ballestero – Vara de Rey
86 km     440 m
 Hotel rural La Maragona à 4km de Vara de Rey

J9 / J23 Vara de Rey – Cervera del Llano
70 km    1000 m
 Hôtel Moya à Honrubia

J10 / J24 Cervera del Llano – Autoroute Cuenca
 40 km     650 m
 Posas Huecar à Cuenca

J11 / J25 Autoroute Cuenca – Las Majadas – Villalba de la Sierra
70 km    1300 m
 Hôtel El Tablazo à Villalba de la Sierra

J12 / J26 Las Majadas – Source du Tage (Tajo)
 50 km     1400 m
 Hôtel Gamo à Tragacete

Un raid VTT long et sauvage. Les étapes sur le plateau de La Mancha sont roulantes. Certaines distances peuvent paraitre longues en VTT musculaire, mais quel plaisir d’avancer à vive allure sur des bons chemins de terre et un horizon sans fin. Sur l’étape 5, le parcours fait un crochet au nord que nous n’avons pas testé, car nous sommes passés directement en traversant une finca privée en trouvant une faille dans le grillage haut de plus de 2 mètres… ce que je ne peux pas recommander. Patrick et Florence, nos « logisticiens touristes » ont apprécié la sauvagerie des lieux à visiter tout au long du parcours. Ils ont largement contribué à notre confort et repos en nous rejoignant aux points de départ et d’arrivée. Une autre solution est de constituer une paire tournante chaque jour, chargée de la logistique voiture et bagage, les autres faisant le trajet en VTT avec des sacs minimes.

Attention à la chaleur sur ces parcours baignés de soleil, prendre beaucoup d’eau. Gaffe aussi aux taureaux en liberté à contourner de loin avec respect.

 Les tracés et étapes, à pied ou en vtt électrique restent à inventer, que ce soit avec hébergement ou en autonomie sous tente, ou encore un parcours en sens inverse. Avis aux amateurs, n’hésitez pas à nous envoyer vos traces et commentaires.

Partagez votre expérience sur ce parcours. Suggérez des variantes. Posez des questions. Echangez vos impressions. Faites part de vos envies. 

Vos traces gpx sont les bienvenues ! Faites-nous signe via la page contact.

Pour des commentaires qui ne concernent pas ce parcours ou des questions plus générales , rendez-vous sur la page discussion.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 512 Mo. You can upload: image, video, document, archive, other. Drop files here

Parcours similaires

Dans la même région ou avec la même activité